Neurone - partie 1

La cellule nerveuse « ou Neurone » est l'unité structurelle et fonctionnelle du système nerveux. Ce dernier contient environs 100 milliards neurones. Une cellule nerveuse typique présente trois régions distinctes : Le corps cellulaire, les dendrites et l'axone. Le corps cellulaire : appelé également « Soma ou péricaryon » contient le noyau et le cytoplasme. On y trouve : • Un réticulum endoplasmique rugueux : lieu de synthèse protéique. • Un appareil de Golgi : Lieu de stockage et de maturation des protéines, c'est le point de passage obligatoire et régulateur du trafic des petites vésicules. • Plusieurs mitochondries : qui procurent l'énergie indispensable au métabolisme cellulaire. Le diamètre du péricaryon varie selon le type de neurone entre 5 à 120 µm. Les dendrites : sont des extensions du péricaryon, elles servent à augmenter la surface de réception de l'influx nerveux et sont souvent recouvertes de structures en forme de bourgeons appelées : épines dendritiques. Un neurone typique contient plusieurs dizaines de milliers d'épines dendritiques, chacune forme une synapse. ? L'axone : émerge du péricaryon en formant tout d'abord « un cône d'émergence » ; région extrêmement riche en microtubules appelée également « zone gâchette » du fait que c'est le point de départ de l'influx nerveux. L'axone décrit un trajet plus ou moins long avant de se terminer par « une arborescence terminale » qui donne plusieurs terminaisons nerveuses. Au bout de chaque terminaison on trouve un ronflement : « le bouton terminal ou bouton synaptique » qui comporte plusieurs vésicules synaptiques remplies de neurotransmetteurs. Avant l'arborescence terminale, un neurone peut donner plusieurs branches qui vont amener l'influx nerveux quelques part ailleurs, on appelle ces branches : des collatérales. La membrane de l'axone « l'axolemme » renferme l'axoplasme « prolongement du cytoplasme du péricaryon » celui-ci est parcouru dans toute sa longueur par des neurofilaments et des microtubules qui stabilisent la structure de l'axone et assure le transfert bidirectionnel des substances entre péricaryon et terminaisons axonales. On distingue quatre types de transports axonaux : • Deux transports rapides « antérograde et rétrograde » qui véhiculent les vésicules à une vitesse de 10 à 40 cm/j du péricaryon vers la terminaison nerveuse et vice-versa. • Un transport antérograde lent d'une vitesse de 0,1 à 2 mm/j. • Un transport des mitochondries qui renouvelle continuellement les mitochondries des terminaisons nerveuses à une vitesse de 1 à 4 cm/j."

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

neurone physiologie cellule nucleus Golgi endoplasmique métabolisme cytoplasme axone dendrite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site